L'image du moment

a_image58.jpg
Accueil arrow Musiques
Musiques
Tout le bonheur du Monde Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrateur   
24-03-2007

SINSEMILIA

Refrain:
On vous souhaite tout le bonheur du monde
Et que quelqu'un vous tende la main
Que votre chemin évite les bombes
Qu'il mène vers de calmes jardins.

On vous souhaite tout le bonheur du monde
Pour aujourd'hui comme pour demain
Que votre soleil éclaircisse l'ombre
Qu'il brille d'amour au quotidien.

Puisque l'avenir vous appartient
Puisqu'on n'contrôle pas votre destin
Que votre envol est pour demain
Comme tout c'qu'on a à vous offrir
Ne saurait toujours vous suffire
Dans cette liberté à venir
Puisque on sera pas toujours là
Comme on le fut aux premiers pas.

(Refrain)

Toute une vie s'offre devant vous
Tant de rêves a vivre jusqu'au bout
Sûrement plein de joie au rendez-vous
Libre de faire vos propres choix
De choisir qu'elle sera votre voie
Et où celle-ci vous emmenera
J'espère juste que vous prendrez le temps
De profiter de chaque instant.

(Refrain)

Ché pas quel monde on vous laissera
On fait d'notre mieux, seulement parfois,
J'ose espérer que c'la suffira
Pas à sauver votre insoucience
Mais à apaiser notre conscience
Aurais-je le droit de vous faire confiance...

(Refrain)

 
Quand on n'a que l'amour Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrateur   
26-02-2007

A la demande générale

Jacques BREL

Quand on n'a que l'amour
A s'offrir en partage
Au jour du grand voyage
Qu'est notre grand amour

Quand on n'a que l'amour
Mon amour toi et moi
Pour qu'éclatent de joie
Chaque heure et chaque jour

Quand on n'a que l'amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d'y croire toujours

Quand on n'a que l'amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs

Quand on n'a que l'amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours

Quand on n'a que l'amour
Pour habiller matin
Pauvres et malandrins
De manteaux de velours

Quand on n'a que l'amour
A offrir en prière
Pour les maux de la terre
En simple troubadour

Quand on n'a que l'amour
A offrir à ceux-là
Dont l'unique combat
Est de chercher le jour

Quand on n'a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
A chaque carrefour

Quand on n'a que l'amour
Pour parler aux canons
Et rien qu'une chanson
Pour convaincre un tambour

Alors sans avoir rien
Que la force d'aimer
Nous aurons dans nos mains,
Amis le monde entier

 
Imagine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrateur   
23-02-2007

John LENNON

Imagine

Imagine there’s no heaven,
Imagine qu’il n’y ait pas de paradis,

It’s easy if you try,
C’est facile si tu essaies,

No hell below us,
Pas d’enfer sous nous,

Above us only sky,
Au-dessus rien que le ciel,

Imagine all the people,
Imagine tous les gens,

Living for today,
Vivant dans l’instant,

Imagine there’s no countries,
Imagine qu’il n’y ait pas de pays,

It isn’t hard to do.
Ce n’est pas difficile à faire.

Nothing to kill or die for.
Pas de raison de tuer ou de cause pour laquelle mourir.

No religion too,
Et pas de religions non plus,

Imagine all the people,
Imagine tous les gens,

Living life in peace,
Vivant la vie en paix

You may say I’m a dreamer.
Tu peux dire que je suis un rêveur.

But I’m not the only one.
Mais je ne suis pas le seul.

I hope some day you’ll join us.
J’espère qu’un jour tu te joindras à nous.

And the world will live as one,
Et le monde vivra uni,

Imagine no possessions. I wonder if you can.
Imagine qu’il n’y ait pas de possessions. Je me demande si tu le peux.

No need for greed or hunger,
Pas de besoin d’avidité ou de désirs.

A brotherhood of man.
Une confrérie d’humains

Imagine all the people.
Imagine tous les gens.

Sharing all the world.
Partageant le monde.

You may say I’m a dreamer.
Tu peux dire que je suis un rêveur.

But I’m not the only one.
Mais je ne suis pas le seul.

I hope some day you’ll join us.
J’espère qu’un jour tu te joindras à nous,

And the world will live as one,
Et le monde vivra uni.

 
Nadal Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrateur   
15-02-2007

Onis 

Nadal 

En l'an de grâce 1230

Nadal le frêle troubadour

Allait de village en village

Pleurer la guerre, chanter l'amour
 

Les gens le prenaient pour un fou

Au regard tendre couleur de miel

Mais ils l'aimaient tous comme un fils

Car il brisait leur décor sombre


Il racontait qu'un jour sur terre fleuriraient des cités de fer

Nées sous le signe du dragon, dressées contre la mer gisante

Il disait en fermant les yeux que les étoiles seraient aveugles

Les oiseaux quitteraient les cieux et les enfants mourraient tous jeunes


Mais eux, les gens, ils crient, t'es fou Nadal, t'es fou Nadal !


Il continuait toujours sa voie, lui le prophète-musicien

Espérant qu'un jour ils sauraient que ce qu'il dit c'est pas du vent

Il racontait qu'un jour les hommes, pauvres moutons sans liberté

Seraient menés par une horde de loups menaçants et cruels


Mais eux, les gens, ils crient, t'es fou Nadal, t'es fou Nadal !


Elle a dormi cette chanson sous la poussière grise des ans

Quelques garçons l'ont réveillée, d'une caresse, d'un baiser

Peut-être n'est-il pas trop tard pour écouter pleurer Nadal,

Il reste encore quelques fleurs mais seront-elles là demain


Et nous les fous on crie : t'es vrai Nadal, t'es vrai Nadal, Nadal….

 
Aux Arbres Citoyens Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrateur   
03-02-2007

Yannick NOAH

 

Aux Arbres Citoyens

 

Le ciment dans les plaines
Coule jusqu'aux montagnes
Poison dans les fontaines,
Dans nos campagnes

De cyclones en rafales
Notre histoire prend l'eau
Reste notre idéal
"Faire les beaux"

S'acheter de l'air en barre
Remplir la balance :
Quelques pétrodollars
Contre l'existence

De l'équateur aux pôles,
Ce poids sur nos épaules
De squatters éphémères...
Maintenant c'est plus drôle

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !

Aux arbres citoyens
Quelques baffes à prendre
La veille est pour demain
Des baffes à rendre

Faire tenir debout
Une armée de roseaux
Plus personne à genoux
Fait passer le mot

C'est vrai la terre est ronde
Mais qui viendra nous dire
Qu'elle l'est pour tout le monde...
Et les autres à venir...

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on s'oppose
Un monde pour demain !


Plus le temps de savoir à qui la faute
De compter la chance ou les autres
Maintenant on se bat
Avec toi moi j'y crois

Puisqu'il faut changer les choses
Aux arbres citoyens !
Il est grand temps qu'on propose
Un monde pour demain !

 
Vivement l'Avenir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrateur   
03-02-2007

Michel JONASZ

Ce soir-là, les hommes politiques s'étaient fait la malle.
Ils avaient pris leurs claques et leurs cliques.
On avait fermé la télé pour voir les étoiles.
C'était une nuit magnifique.

Lorsque soudain, on a entendu comme un long murmure.
Naissant du silence, une musique,
Une voix en nous disait : "yes futur".
C'était une voix magnifique.

Et on a chanté :
"Viv'ment l'av'nir !
Que le verbe avoir ne soit désormais qu'un mauvais souv'nir.
Viv'ment l'av'nir
Remplacé à jamais
Par le seul qui peut guérir :
Vive le verbe être
Nous sommes la nouvelle espérance.
Nous, nous sommes
Le monde qui va naître,
La nouvelle aventure
Et la dernière chance peut-être.
Vive le verbe être."

Le lendemain matin,
Dans la rue, les gens, c'était pas banal,
Se sont r'gardés avec le sourire.
Qu'est-ce que c'est, dites ?
Ça semblait descendre des étoiles.
En tout cas, c'était magnifique.

Ils se sont enlacés et leurs mains d'enfant battaient la mesure.
Ils inventaient leur propre musique.
Le monde entier dansait "yes futur"
Ce fut un moment magique.

Et on a chanté :
"Viv'ment l'av'nir !
Que le verbe avoir ne soit désormais qu'un mauvais souv'nir.
Viv'ment l'av'nir
Remplacé à jamais
Par le seul qui peut guérir :
Vive le verbe être
Nous sommes la nouvelle espérance.
Nous, nous sommes
Le monde qui va naître,
La nouvelle aventure
Et la dernière chance peut-être.
Vive le verbe être." {2x}

"Viv'ment l'av'nir !"

 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 12 - 17 sur 17

Flash info

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous interprétez et ce que vous comprenez,... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer... Mais essayons quand-même ! "
(Bernard Werber, "Le Père de nos pères")

 
© 2020 144000 Ensemble réalisons ce rêve...
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.