L'image du moment

a_image41.jpg
Accueil arrow Textes et Témoignages arrow Etre dans la Présence
Etre dans la Présence Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Steeve   
03-02-2007
Être dans l'instant
N'être que cet instant
Et voir que toutes les souffrances et les injustices, les séparations et les blessures
meurent en Lui.
Qui résiste encore à tant de simplicité et de possible?

L'obstacle
L'obstacle est toujours imaginaire, un phénomène mental, il n'existe pas d'obstacle dans la Création. L'obstacle naît de l'esprit afin d'être reconnu ensuite dans son illusion. Il s'agit de créer une réalité avant de pouvoir voir la réalité de cette illusion II existe comme une opposition dans l'esprit humain entre la pensée, le monde intérieur et le monde extérieur, les phénomènes réels. C'est une opposition formelle car, en fait, chacun sait et sent qu'il n'y a pas de différence entre ce qu'il pense et ce qu'il vit. Il est bon de voir comment l'obstacle utilise cette identité, cette absence de distance. Ce que J'appelle obstacle est une création du monde mental. De la même manière que ton monde extérieur, la chaîne des événements de ta vie, est une création du monde mental, il arrive que nous soyons, disons, habités par une force de création propre. C'est à l'intérieur que se trouve l'obstacle, ce qui bloque, ce qui empêche ta propre vision de se déployer. La réalité Divine est simple, Je suis, en toi Je suis, et de toi à travers toi Je crée et vois ce que J'ai créé. Par ton cœur, Je vis la joie dans ce que J'ai créé, et Je reviens à ce que Je suis, à travers la conscience que tu as de toi-même. Ici, J'ai tout dit, J'ai dit Ma Présence en toi, J'ai dit toute la création, J'ai dit ta place en elle, J'ai dit ton unité. Où est l'obstacle ? Les êtres au-dedans sont créateurs d'obstacles, par une volonté qui peut donner force et vie à des phénomènes devenant des automatismes indépendants, des fortes habitudes, des pulsions inconscientes. C’est de cela qu'il faut se "débarrasser". En disant cela, Je joue le jeu de donner une réalité à ce qui est en fait une illusion. Cette illusion devenant autonome, elle nous manipule afin qu'une volonté qui n'est pas véritablement la nôtre (c'est-à-dire celle du Divin) soit reconnue comme étant en fonction. Pour le voir, il faut donner une réalité à l'obstacle, pour lui donner une réalité il faut l'isoler en soi, en le nommant, en le dénonçant, en en parlant, en le faisant parler même. Se sentir un individu : c'est bien là qu'est l'obstacle, la source de toute illusion d'autonomie, de tout mécanisme intérieur, de toute habitude. Il s'agit alors de dire : "Là, je vois, ça part tout seul, ça pense tout seul dans ma tête !" toujours les mêmes choses, division, séparation, jugement, toutes ces petites scories de l'esprit apparaissent sans qu'on les y invite, parlant de manière incessante pour nous faire nous opposer, nous cacher par rapport au monde. Ce qui est indésirable commence alors à se "sentir" indésirable et opère un recul progressif jusqu'à ce que cette forme de volonté "lâche" en soi et se retire dans l'Abandon de Dieu. Qu'y a-t-il au-delà de l'obstacle ?   Qu'y a-t-il au-delà de ce Voile déjà transparent ? L'Abandon est le mot que Je préfère, la vie est un mot aussi délicieux pour certains, la liberté te parlera mais peu importe les mots, certains disent : "Vous êtes ceci, vous êtes cela" Je dis : "Connaissez-vous vous-mêmes !". Au-delà des obstacles petits ou grands, existe la certitude d'une Présence véritable, celle de Je suis, que les plus grands ont méditée et trouvée dans leur cœur. Il existe donc des obstacles dont il faut parler et il existe ce que tu es, Présence, Infini, Amour. Fais confiance à cette main Divine qui te pousse, fais confiance à ce qui caresse le cœur de l'intérieur dans l'irrationalité, complète, fais confiance à l'Abandon, le mot que Je préfère pour parler de la vie sans obstacle. Tu n'as rien à perdre, à part la peur, l'illusion, tout ce que tu défens et qui n'est pas ton ami. Les indésirables s'en vont, les petits démons du monde disparaissent pour laisser place à la descente des anges. Je suis là pour le rappeler et dire "Fais confiance tout cela fait partie d'un Plan".



On peut déplorer la "non écoute" des autres. Dans ces moments là on est seul.
 

On est toujours seul, de cette solitude Divine qui nous rappelle l'Unique réalité du Vivant prenant des formes multiples pour finalement nous ramener à nous-mêmes. Mais cela ne peut être vécu par la petite personne en attente de reconnaissance. Le mental peut concevoir la solitude divine jusqu'à un certain point, mais il entend surtout "perte" et "séparation", alors que l'expression tente de désigner l'Unité. Pour trancher dans cette attente, il y a quelques années, j'avais décidé de ne rendre des comptes qu'à Dieu. Je pressentais que Son regard bienveillant présidait à mes pensées et actions et que c'était réellement à l'origine de ces pensées et actions, là où II se tient, que se jouait la reconnaissance divine.
Ainsi, lorsque j'étais conscient de la "pureté" de l'intention ou encore la possibilité de ne pas m'attacher à tout ce qui émerge et passe par "la tête", je ressentais que tout était accompli, quel que soit le "retour" qui pouvait m'être envoyé par quelqu'un d'autre. Alors que dans l'attente de reconnaissance tournée vers l'autre, il y a la possibilité du mensonge puisque la reconnaissance de l'autre prend le pas sur la conscience de l'intention, de ce que je suis, de ce qui est. Une pirouette peut faire illusion et donner la reconnaissance attendue, mais profondément, nous savons que nous nous sommes trahis. Alors que nos proches peuvent critiquer notre intention, si nous l'avons offerte à Dieu dès son émergence, dans la vision de sa justesse ou de sa pureté, nous avons vécu la reconnaissance essentielle qui n'est pas celle "des hommes".
 
< Précédent

Flash info

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous interprétez et ce que vous comprenez,... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer... Mais essayons quand-même ! "
(Bernard Werber, "Le Père de nos pères")

 
© 2019 144000 Ensemble réalisons ce rêve...
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.